Mercury free gold in Burkina Faso - UNIDO

Ameliorer la formalisation et la traçabilité de l'or artisanal au Burkina Faso

Communiqué de presse

News

Countries:

Ouagadougou, 12 Septembre 2019 – L'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) va mettre en oeuvre un projet pour éliminer le mercure et améliorer la chaine d’approvisionnement dans le secteur artisanal d’exploitation minière et à petite échelle de l’or au Burkina Faso.

Financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), l’ONG l’Or Artisanal (AGC), Argor Heraeus et le gouvernement Burkinabé, le projet fait partie du programme «Opportunités globales pour le développement à long terme du secteur de l’exploitation minière artisanale et à petite échelle de l’or (GOLD)» du FEM. Au Burkina Faso, le projet vise à formaliser le secteur; supporter les mineurs dans l’accès au marché de l’or artisanal responsable; et à encourager la transition vers les technologies minières sans mercure.

Panner in Burkina Faso artisanal gold mine
Ⓒ Artisanal Gold Council

«Le projet GEF GOLD profite d’une approche globale et compréhensive qui garantit la mise en place d’outils et de mécanismes effectifs pour que les communautés concernées puissent continuer à se développer tout en préservant leurs ressources, l’environnement et leur santé», a constaté Gustave Fonseca, Directeur de Programmes du FEM.

L’ONUDI dispose d’une longue expérience quant à l’exploitation artisanale de l’or au Burkina Faso. En prenant en compte les leçons des interventions passées, le projet profitera d’une approche intégrée pour la chaine d’approvisionnement y inclus une multitude d’actions comme la formalisation, la facilitation de l’accès au financement, la transition vers les technologies sans mercure et la réplication et dissémination de savoir, entre autres.

«L’exploitation minière artisanale et à petite échelle de l’or représente une opportunité unique pour développer des subsistances assurées dans les zones rurales», a souligné Stephan Sicars, Directeur du Département de l’Environnement de l’ONUDI. «Par conséquent, des formations sur les meilleurs pratiques minières, l’égalité des sexes, le financement, l’environnement, la législation et la gestion seront offertes pendant la durée du projet pour assister les mineurs dans leur poursuite de formalisation et de durabilité financière».

Le projet d’une valeur de 9.3 millions de Dollars a été lancé lors d'un comité d’experts nationaux et internationaux – écologistes, raffineurs, institutions financières, responsables de la mise en oeuvre, représentants du gouvernement et des donateurs – qui ont partagé leurs visions, engagements et expériences dans l’introduction d’opportunités de collaboration, d’investissements et de création des chaines d'approvisionnement en or responsable.

Actuellement, l’exploitation minière artisanale et à petite échelle de l’or comprend 20 pourcent de la production globale d’or. Entre 12 et 15 millions de personnes, y compris 4.5 millions de femmes et 1 million d’enfants, dépendent de ce secteur largement informel dans plus de 70 pays dans le monde, y inclus le Burkina Faso. Le secteur est la source principale de revenues de 700 000 mineurs Burkinabés et de leurs familles; avec plus de 200 sites miniers artisanaux, le mercure pose des risques de santé et de dégradation environnementale considérables à travers le pays.

Burkina Faso project launch
Ⓒ UNIDO

Add new comment

CAPTCHA